quelques pages d'histoire(s) de Plougrescant

-Ty ma zud coz

 

 

Chaumière de Prad Lédan

Chaumière de Prad Lédan – Plougrescant

 Inventaire de la communauté Yves SALPIN et Marie-Jeanne ROBIN de Plougrescant

L’an mil huit cent soixante cinq, ce jour vingt avril à dix heures du matin
A la requête de Marie-Jeanne Robin, cultivatrice, domiciliée à Prad Lédan en Plougrescant, agissant à cause de la communauté qui a existé entre elle et Yves Salpin, son défunt mari que comme tutrice légale de Laurent, Marie-Perrine et Marie-Yvonne Salpin ses enfants mineurs issus de son dit mariage; De 2° Michel, Jean-Marie et Françoise Salpin, ses enfants majeurs, cultivateurs demeurant avec elle. Assisté et en présence de Laurent Salpin, cultivateur à Penvénan, subrogé tuteur des dits mineurs Salpin, nommé à cette fonction, par délibération du conseil de famille passé sous la présidence de M. Le Juge de Paix de Tréguier, en date du dix neuf mois courant, enregistré le même jour; Il va être procédé à l’inventaire fidèle et exact, par nous M° Le Gac et l’un de nos collègues, notaires à Tréguier, soussignés, des meubles et effets mobiliers existant au domicile de la dite Veuve dont la moitié seule appartient à sa communauté, l’autre moitié appartenant à la mère de la Veuve, en indivis, Veuve Robin, née Marie-Jeanne Hervé. Sur la prise qui en sera faite par M° Jean Thas, greffier de la Justice de Paix de Tréguier, et y demeurant.
 
Le tout comme suit:
deux crémaillères – estimés un franc
trois trépieds – trois francs
une fourche en fer, poêle à frire, petite hache – un franc cinquante centimes
deux pots de fer et trois chaudrons – dix francs
deux bassins de cuivre et un passe lait – douze francs cinquante centimes
ribots et ustensiles – trois francs
cinq barattes et paniers – sept francs
un brancard, plateaux et cordes – sept francs
sas cribles et tamis – trois francs
un harpon et une scie – un franc cinquante centimes
un bât – trois francs
trois faucilles, une lime et un marteau – cinq francs
objets de pêche – vingt francs
trois chandeliers – un franc cinquante centimes
casserole, cuillère à pot, écumoire et fanaux – deux francs
deux crêpières et ustensiles – trois francs
cuillères en bois et portant – un franc
dix huit couverts en fer – un francs
assiettes et plats – trois francs
douze bouteilles – un franc vingt centimes
deux fusils et un pistolet – deux francs cinquante centimes
fil écru – quarante cinq francs
poterie en terre, écuelles et portant – deux francs
quatre jattes – soixante quinze centimes
outil d’Aout trois fourches en fer – trois francs
sarcleur, croc à peser et croc à fumier – un franc
trois pioches et une barre de fer – deux francs
un fût – deux francs
deux mesures à blé – cinquante centimes
oing, viande salée et graisse – soixante francs
deux chars à filer et un à dévider et deux chaises – sept francs
soupières et tasses à café – deux francs
un bois de lit, couette traversin de balle, banc dossier et rideaux – seize francs
une armoire – trente francs
une horloge et sa cassette – six francs
une armoire – vingt cinq francs
une armoire – vingt quatre francs
une autre armoire – vingt cinq francs
un garde manger estimé douze francs
un bois de lit, couette traversin de balle, rideaux et banc dossier – dix huit francs
une maie à pâte – trois francs
une petite armoire – six francs
un bois de lit, couette traversin de balle, rideaux et banc dossier – douze francs
table de cuisine et un banc – six francs
un buffet et un vaisselier – douze francs
un bois de lit, couette traversin de balle, rideaux et banc dossier – douze francs
un sous banc – deux francs cinquante centimes
 
intérieur ferme bretonne

intérieur ferme bretonne

Grenier:
orge estimée cinquante quatre francs
avoine – dix huit francs
froment – quarante cinq francs
trois barils contenant partie de méteil – quinze francs
quenelle, crible en parchemin – deux francs
cuveau – deux francs
chanvre et fatras – dix francs
 
Ecurie:
une jument dite Mouton – soixante quinze francs
une autre dite Bail – deux cents francs
un poulain – vingt quatre francs
un vieux cheval – trente francs
quatre vaches – deux cent quarante francs
quatre petits veaux – soixante quinze francs
quatre petits cochons et une truie – soixante francs
attelage pour quatre chevaux – quinze francs
tranches – six francs
cinq crocs à fumier – quatre francs
trois râteaux et cinq fourches – six francs
trois pelles – cinq francs
une petite échelle, meule à aiguiser et un treuil – deux francs
étoupes – deux francs cinquante centimes
lin en verge – trente francs
peignes à lin – trois francs
patates – dix francs
fatras – un franc
deux bois de lit avec une couette traversin de balle – neuf francs
moutons – vingt quatre francs
une broie, deux pesselles et un pilon – deux francs
 
Aire:
paille – trente six francs
trois échelles, un traineau et un bateau – vingt un francs
un char à bancs – soixante francs
trois grandes voitures – deux cent quarante francs
charrue et équipages pour trois chevaux – quarante cinq francs
une paire de herses – dix francs
un ventilateur – quinze francs
perche et cordages pour la grève – douze francs
bois – neuf francs
quatre civières et une brouette – trois francs
 
Lingerie:
vingt draps de lit – quarante francs
douze ballins et cinq tapis – quarante francs
deux couettes – cinq francs
six nappes – neuf francs
huit torchons six serviettes – onze francs
seize sacs – seize francs
un drap à vanner – six francs
hardes des époux – quarante francs
une besace – cinquante centimes
 
froment en terre, semences, travail, fumier – cent soixante dix francs
avoine – soixante neuf francs
méteil – quarante huit francs
orge – cent quarante quatre francs
lin – vingt huit francs
chanvre – sept francs
pommes de terre – cent vingt francs
fumier – trente francs
 
Total de l’actif, deux mille six cent trente francs quatre vingt quinze centimes
dont la moitié à la communauté, treize cent quinze francs cinquante centimes
 
Biens propres au défunt:
suivant partage en date du dix huit novembre mil huit cent soixante et un, au rapport de Le Gac, notre prédécesseur, il est avenu au défunt de la succession de ses père et mère.
Des dépendances du lieu-dit Ile-Istan en Penvénan, les pièces de terre dites Parc-ar-Not, Parc-Creîs, Loguel-Trestannou et crech-Mihiec, tenues à ferme verbale par le subrogé tuteur, pour payer par an, cent neuf francs, impôts outre.
Et attendu qu’il ne reste plus rien à inventorier, et la veuve nous ayant affirmé par serment n’avoir rien pris ni détourné de la communauté, vu ni su qu’il en ait été détourné où pris, nous avons clos le présent procès verbal d’inventaire, à trois heures de relevée, montant en actif pour la communauté à treize cent quinze francs cinquante centimes et en passif à néant.
Fait et passé au domicile de la veuve en Plougrescant sous les seings de Michel Salpin et des notaires seulement, et de l’expert estimateur, les autres parties requises de signer ayant déclaré ne le savoir, les dits jour, moi et an que devant après lecture.
La minute dûment signée, et ensuite est écrit; Enregistré à Tréguier le vingt huit avril 1865 fo.163 m.c.2.Reçu quatre francs et soixante centimes de décime, signé: Bruté de Rémur
Première expédition certifiée conforme à la minute et délivrée à Marie-Jeanne Robin

 

16 mars, 2014 à 11:59


Laisser un commentaire